TÉLÉCHARGER MODULE TKINTER GRATUIT

Tcl/Tk: Présentation sustagprofiles.info Note: Tk est une interface graphique d' utilisateur qui rend possible la création de GUI Inscrivez-vous gratuitement à la. vous pouvez regarder ce lien sustagprofiles.info html. Dans python2 c'est Tkinter et en python3 c'est tkinter Évite le from module import *, car tu perturbes l'espace de noms avec des variables.

Nom: module tkinter gratuit
Format:Fichier D’archive
Version:Nouvelle
Licence:Usage personnel seulement (acheter plus tard!)
Système d’exploitation: Android. iOS. MacOS. Windows XP/7/10.
Taille:20.32 MB


Exemple de GUI. Qui sait, peut-être serez-vous le prochain développeur d'un outil incontournable? Nous allons donc en présenter quelques-uns qui pourraient vous être utiles, à vous ensuite de consulter de la documentation supplémentaire si vous souhaitez aller plus loin cf. Vous trouverez la documentation exhaustive pour tous ces widgets ainsi que ceux que nous avons décrits dans les rubriques précédentes sur le site de l'Institut des mines et de technologie du Nouveau Mexique MNT. Lignes 30 à Toutefois, ce n'est pas une vraie fonction récursive comme celle vue dans le chapitre 12 exemple du calcul de factorielle , car Python ne conserve pas l'état de la fonction lors de l'appel de. Je suis certain que vous avez déjà rencontré ce genre de logiciel.

Une distribution qui vous simplifie l'utilisation de Python. (Sous Windows) Dézippez le répertoire téléchargé à l'endroit de votre choix, puis créez un langage de programmation gratuit · source xls gratuit · telecharger java compatible. 4 J'aimerai maintenant ajouter le module tkinter et l'éditeur mais je comprend pas étant donné que je suis Je viens de télécharger: tcl It supports both Python and Python Currently, the project is in version of the Production stage. Feel free to fork off the main project or send me.

Les utilisateurs n'aiment pas ça.

Fenêtres graphiques et Tkinter - Cours de Python

C'est pour cela que nous figeons la taille de la fenêtre à sa propre taille self. De cette manière, Tkinter cessera d'essayer tout le temps d'adapter la fenêtre à son contenu. Et nous faisons un update pour être sûr que Tkinter a terminé le rendu des différents widgets qu'il contient et qu'il a terminé de déterminer leur taille. C'est terminé! Nous avons maintenant notre application. Outils RAD et coordonnées pixel Il peut paraître lourd de construire des interfaces graphiques de cette manière, mais quand on a compris le principe, il est assez simple d'ajouter des éléments et de les assembler dans des conteneurs onglets, panneau redimensionnables, scrollables Au final, c'est très souple.

Mais j'apprécie de moins en moins de genre d'outils.

TKINTER TÉLÉCHARGER GRATUIT MODULE

Ils tendent à générer du code inutile, lourd, et certains environnements n'arrivent parfois même pas à relire le code Est-ce qu'il y a des utilisateurs de VisualStudio. Net dans la salle? Je n'aime pas que le designer me viande complètement mon interface, qu'il me fasse disparaître sans raison des évènements, qu'il ne comprenne pas les bases du HTML et CSS ou que le designer me fasse une faute de protection générale en ré-ouvrant un projet.

Créer une interface graphique sans un RAD est un peu plus long, mais vous avez un bien meilleur contrôle sur ce qui est fait, et surtout vous pouvez utiliser des gestionnaire de layout de type grille grid. La plupart des environnements RAD ne travaillent qu'en coordonnées pixel fixes. Pourquoi éviter les coordonnés fixes en pixels? Est-ce que vous avez déjà rencontré ces logiciels où une partie du texte est illisible parcequ'il dépasse d'un widget?

Ce sont les coordonnées pixel en action! Si vous utilisez les coordonnées pixels, votre interface graphique risque d'être inutilisable avec des polices de taille différentes. Avec un gestionnaire de type grid, les widgets s'adaptent. Vous n'avez jamais été énervé par ces logiciels avec une taille de fenêtre ridiculement minuscule alors que vous avez un écran x? C'est encore les coordonnées pixel en action.

Avec un gestionnaire de type grid, les utilisateurs peuvent redimensionner la fenêtre pour profiter de votre logiciel en plein écran.

Interface graphique non bloquante? Vous devez garder à l'esprit que lorsqu'un gestionnaire d'évènement est en cours d'exécution, la boucle d'évènement du toolkit ne tourne plus et ne traite plus les évènements qui arrivent Les nouveaux évènements sont alors placés dans une file d'attente. Toutefois, il se peut que vous développiez un programme pour une communauté plus large, qui n'a pas forcément l'habitude d'utiliser un shell et la ligne de commande.

Une GUI permettra un usage plus large de votre programme, il est donc intéressant de regarder comment s'y prendre. Une telle GUI pourrait ressembler à la figure 1. Figure 1. Exemple de GUI. Au delà de l'aspect convivial pour l'utilisateur, vous pourrez, avec une GUI, construire des fenêtres illustrant des éléments que votre programme génère à la volée.

Module graphique Tkinter pour Python

Une GUI vous permettra une telle prouesse! Enfin, sachez que de nombreux logiciels scientifiques ont été développés avec la bibliothèque graphique Tk par exemple pymol, vmd, etc. Qui sait, peut-être serez-vous le prochain développeur d'un outil incontournable? Il existe beaucoup de modules pour construire des applications graphiques. Nous présentons dans ce chapitre le module Tkinter qui est présent de base dans les distributions Python pas besoin a priori de faire d'installation de module externe.

Tkinter permet de piloter la bibliothèque graphique Tk Tool Kit , Tkinter signifiant tk interface. On pourra noter que cette bibliothèque Tk peut être également pilotée par d'autres langages Tcl, perl, etc. Définition Les widgets window gadget sont des objets graphiques permettant à l'utilisateur d'interagir avec votre programme Python de manière conviviale. Par exemple, dans la fenêtre sur la figure 1, les boutons, les listes de choix, ou encore la zone de texte sont des widgets.

Avec une GUI, l'exécution est décidée par l'utilisateur en fonction de ses interactions avec les différents widgets. C'est lui qui effectuera une action lors de l'interaction de l'utilisateur avec chaque widget de la GUI.

Ainsi, l'exécution du programme sera réellement guidée par les actions de l'utilisateur. La bibliothèque Tk que nous piloterons avec le module Python Tkinter propose tous les éléments cités ci-dessus fenêtre graphique, widgets, gestionnaire d'événements. Nous aurons cependant besoin d'une dernière notion : les fonctions callback. Définition Une fonction callback est une fonction passée en argument d'une autre fonction.

Un exemple de fonction callback est présenté dans la rubrique suivante. Sachez qu'il est possible de passer en argument une fonction à une autre fonction!

Vous souvenez-vous ce qui se passait avec une liste passée en argument à une fonction voir le chapitre 12? C'était la même chose, une référence était envoyée plutôt qu'une copie. Python Tutor nous confirme cela cf.

Figure 2. À quoi cela sert-il? À première vue cette construction peut sembler ardue et inutile. Toutefois, vous verrez que dans le module Tkinter les fonctions callback sont incontournables. En effet, on utilise cette construction pour lancer une fonction lors de l'interaction de l'utilisateur avec un widget : par exemple, lorsque l'utilisateur clique sur un bouton et qu'on souhaite lancer une fonction particulière suite à ce clic.

Notre but n'est pas de vous faire un cours exhaustif mais plutôt de vous montrer quelques pistes. Pour apprendre à piloter ce module, nous pensons qu'il est intéressant de vous montrer des exemples. Nous allons donc en présenter quelques-uns qui pourraient vous être utiles, à vous ensuite de consulter de la documentation supplémentaire si vous souhaitez aller plus loin cf. On crée la fenêtre principale vous la verrez apparaître! Pour cela, on crée une instance de la classe tk.

Tk dans la variable racine. Tous les widgets que l'on créera ensuite seront des fils de cette fenêtre.

On pourra d'ailleurs noter que cette classe tk. Tk ne s'instancie en général qu'une seule fois par programme.

Construire une interface graphique pas à pas en Python avec Tkinter et wxPython

Vous pouvez, par curiosité, lancer une commande dir racine ou help racine , vous verrez ainsi les très nombreuses méthodes et attributs associés à un tel objet Tk. Ligne 3. On crée un label, c'est-à-dire une zone dans la fenêtre principale où on écrit un texte. Pour cela, on a créé une variable label qui est une instance de la classe tk. Cette variable label contient donc notre widget, nous la réutiliserons plus tard par exemple pour placer ce widget dans la fenêtre. Notez le premier argument racine passé à la classe tk.

Label, celui-ci indique la fenêtre parente où doit être dessinée le label. Cet argument doit toujours être passé en premier et il est strictement obligatoire. Nous avons passé un autre argument avec le nom text pour indiquer, comme vous l'avez deviné, le texte que nous souhaitons voir dans ce label. La classe tk. Label peut recevoir de nombreux autres arguments, en voici la liste exhaustive.

Dans les fonctions Tkinter qui construisent un widget, les arguments possibles pour la mise en forme de celui-ci sont nombreux, si bien qu'ils sont toujours des arguments par mot-clé. Si on ne précise pas un de ces arguments lors de la création du widget, l'argument prendra alors une valeur par défaut. Cette liste des arguments par mot-clé est tellement longue qu'en général on ne les précisera pas tous. Heureusement, Python autorise l'utilisation des arguments par mot-clé dans un ordre quelconque.

Ligne 4.

MODULE GRATUIT TÉLÉCHARGER TKINTER

À nouveau, on passe la fenêtre parente en premier argument, le texte à écrire dans le bouton, puis la couleur de ce texte. On pourra noter que l'instance de la fenêtre mère tk. Tk que nous avons nommée racine possède une méthode. Comme on tue la fenêtre principale que l'on peut considérer comme un widget contenant d'autres widgets , tous les widgets fils seront détruits et donc l'application s'arrêtera.

MODULE TKINTER GRATUIT TÉLÉCHARGER

Vous voyez par ailleurs que cette méthode racine. La liste exhaustive des arguments possibles de la classe tk.

Button se trouve ici. Lignes 5 et 6. Vous avez noté que lors de la création de ce label et de ce bouton, rien ne s'est passé dans la fenêtre.

C'est normal, ces deux widgets existent bien, mais il faut maintenant les placer à l'intérieur de la fenêtre. On appelle pour ça la méthode. L'invocation de la même méthode pour le bouton va faire apparaître celui-ci juste en dessous du label et redimensionner la fenêtre. Vous l'aurez compris la méthode. On verra plus bas que l'on peut passer des argument à cette méthode pour placer les widgets différemment en haut, à droite, à gauche. Au final, vous devez obtenir une fenêtre comme sur la figure 3.

Nous commentons ici les différences dans le désordre! Le bouton a été créé en ligne 5, mais on voit qu'il est possible de préciser une option de rendu du widget après cette création ici on met le texte en rouge avec l'option "fg". Ligne 9. L'instruction racine. C'est lui qui interceptera la moindre action de l'utilisateur, et qui lancera les portions de code associées à chacune de ses actions. Bien sûr, comme nous développerons dans ce qui va suivre toutes nos applications Tkinter dans des scripts et non pas dans l'interpréteur , cette ligne sera systématiquement présente.

Elle sera souvent à la fin du script, puisque, à l'image de ce script, on écrit d'abord le code construisant l'interface, et on lance le gestionnaire d'événements une fois l'interface complètement décrite, ce qui lancera au final l'application. Ligne Ligne 5. Pour quitter l'application, on utilise ici la méthode. Celle-ci casse la.

Cela mène à l'arrêt de l'application. Dans le premier exemple dans l'interpréteur, on avait utilisé la méthode. Comme son nom l'indique, celle-ci détruit la fenêtre principale et mène aussi à l'arrêt de l'application. Cette méthode aurait donc également fonctionné ici. Par contre, la méthode. Comme nous écrirons systématiquement nos applications Tkinter dans des scripts, et que la boucle. Figure 3. Exemple basique de fenêtre Tkinter. Cela présente l'avantage d'encapsuler l'application de manière efficace et d'éviter ainsi l'utilisation de variables globales.

Souvenez-vous, elles sont à bannir définitivement! Une classe crée un espace de noms propre à votre application, et toutes les variables nécessaires seront ainsi des attributs de cette classe. Reprenons notre petit exemple avec un label et un bouton : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 import tkinter as tk class Application tk. On crée notre application en tant que classe. Notez que cette classe porte un nom qui commence par une majuscule comme recommandé dans les bonnes pratiques de la PEP8 , cf.

L'argument passé dans les parenthèses indique que notre classe Application hérite de la classe tk. On crée un constructeur, c'est-à-dire une méthode qui sera exécutée lors de l'instanciation de notre classe à la ligne On appelle ici le constructeur de la classe mère tk. Pourquoi fait-on cela? Ici, l'effet de l'appel du constructeur de la classe mère permet d'instancier la fenêtre Tk dans la variable self directement.

C'est-à-dire que la prochaine fois que l'on aura besoin de cette instance lors de la création des widgets par exemple, cf. Comme vu dans le chapitre 19 Avoir la classe avec les objets, appeler le constructeur de la classe mère est une pratique classique lorsqu'une classe hérite d'une autre classe. Ligne 6. On appelle la méthode self.

Pour rappel, le self avant le.

Tu pourrais aimer:TÉLÉCHARGER FALCON E3.1

Ligne 8. La méthode. On crée un label en instanciant la classe tk. Notez que le premier argument passé est maintenant self au lieu de racine précédemment indiquant la fenêtre dans laquelle sera construit ce widget. De même on crée un widget bouton en instanciant la classe tk. Là aussi, l'appel à la méthode.